Typologies des ménages surendettés en 2014

Le surendettement est irrémédiablement la conséquence de dettes contractées par les ménages. Cela dit grâce à l’enquête typologique annuelle effectuée par la Banque de France on a pu noter que ces dettes se révèlent  très diversifiées. Parmi celles-ci,  les crédits à la consommation qui s’élèvent à 45,9% de la dette totale étudiée par la commission. A ces crédits s’ajoutent les charges fixes des ménages qui contribuent au surendettement des ménages, en arrivant ainsi à une dette moyenne de 40.253€ en 2014. Quels sont donc les types de ménages surendettés ?

Les personnes seules et les locataires

Les personnes seules donc les célibataires, les divorcés, les veufs sont les plus concernées par le surendettement et représentent à elles seules 64,6% des ménages. Leurs âges varient entre 35 ans et 54 ans pour 53,1%, et 8,1% ont plus de           65 ans. Et paradoxalement les 51,3% de ces personnes seules surendettées n’ont aucune personne à leur charge. Ensuite après viennent les locataires qui représentent 77,5% des ménages surendettés en 2014. Et pour leur cas le surendettement est d’origine spécifique à cause du crédit immobilier.

Les chômeurs et les personnes à revenus inférieurs au Smic

Comme on peut s’y attendre le chômage est souvent accompagné par des problèmes financiers.  Ces derniers représentent les 28,7% des ménages surendettés. L’enquête a permis de constater que le revenu de 76,3% des ménages surendettés est inférieur ou égal à 2000€. Dont les 50,3% de ces ménages ont un revenu inférieur au Smic. Un Smic qui s’élève à  1457,52€ mensuels en 2015.

Autres sources d’informations ici sur le site simulation-de.credit