Hausse de plus de 8 000 euros du crédit moyen des primo-accédants

La baisse continue des taux d’intérêt incite les personnes qui possèdent un projet immobilier à le concrétiser. En effet, le taux moyen avec lequel le Français emprunte sur 10 ans tourne autour de 1,2 %, contre 1,65 % sur 20 ans et moins de 2 % sur 25 ans. L’utilisation d’un simulateur de crédit et le recours à un courtier permet même à certaines personnes possédant un bon profil d’obtenir un taux plus qu’intéressant. Celui-ci tourne autour de 0,8 % sur 10 ans, moins de 1 % sur 15 ans ou juste un peu plus de 1 % sur 25 ans.

Les primo-accédants bénéficiaires

Même si chacun peut réaliser une simulation de crédit et donc bénéficier de taux très intéressants, ce sont les primo-accédants qui constituent les premiers bénéficiaires de cette baisse des taux. En effet, d’après une récente étude effectuée par le courtier Cafpi, le montant moyen qu’ils ont emprunté a augmenté de 8 870 euros entre août et septembre 2016. Il est ainsi passé de 166 471 euros au mois d’août 2016 à 175 241 le mois suivant.

Pour les autres emprunteurs, cette hausse est de  13 243 euros pour même période. Les résultats de cette étude Cafpi montrent un retour de confiance sur le pouvoir d’achat des emprunteurs, quel que soit leur statut. L’autre enseignement à tirer de cette analyse est que les primo-accédants empruntent un montant de plus en plus élevé mais pour une durée plus courte.

Simulation de crédit pour réaliser des économies     

Qu’il s’agisse de primo-accédant ou d’une personne qui a déjà contracté un crédit, se servir d’un simulateur de crédit présente des avantages non négligeables. Il permet non seulement de gagner du temps mais il est également assez facile à utiliser. Et grâce au résultat fourni par cet outil, il est possible de faire des économies conséquentes en sélectionnant l’établissement financier qui propose le taux le plus attractif.