Crédit automobile : comment faire baisser le taux ?

Le crédit auto constitue le moyen le plus simple pour  acquérir une voiture lorsqu’une personne ne possède pas la totalité du prix de celle-ci. Son montant peut aller jusqu’à 75 000 euros au maximum et la durée de remboursement s’étendre entre 12 et 85 mois. L’utilisation d’un simulateur de credit automobile permet d’avoir de plus amples renseignements concernant les détails de l’emprunt.

Cet outil est en outre gratuit sur la plupart des sites spécialisés dans le crédit et permet de gagner du temps. En effet, les résultats s’affichent en quelques clics, le temps de remplir les renseignements. Enfin, la simulation de credit permet de réaliser des économies en proposant une sélection des meilleures offres.

Choisir l’offre la moins chère 

Pour faire baisser le taux d’un crédit automobile, la première étape est donc de réaliser une simulation de crédit. Avec le résultat obtenu, l’emprunteur peut s’adresser à l’établissement qui dispose de l’offre la moins chère. Il faut cependant faire attention et ne pas focaliser uniquement son attention sur le taux d’intérêt. Outre ce critère, il est important de se pencher également sur les Taux d’intérêt effectif globaux (TEG), le coût total de l’emprunt, les frais de dossier ainsi que le prix de l’assurance.

S’adresser à sa banque     

Il est également possible de négocier avec sa propre banque afin qu’elle baisse son taux d’intérêt afin de s’aligner ou du moins se rapprocher de l’offre de ses concurrentes. Le risque de perdre un client devrait pousser le conseiller financier à faire des efforts. Et s’il ne peut pas faire un geste sur le taux du crédit, il peut proposer d’autres avantages afin que son client souscrive le crédit auto dans son établissement.

Se tourner vers le concessionnaire 

De plus en plus de concessionnaires de voitures proposent des crédits automobiles à leurs clients. Certains offrent même des crédits à taux 0 % ou des taux de bas réellement attractifs. En réalité, ces professionnels se rattrapent en oubliant de donner la remise qu’ils offrent habituellement à leurs clients.