Profiter de la baisse des taux actuels pour faire une simulation de crédit

Depuis 5 ans, les taux d’intérêt du crédit immobilier ne cessent de battre de l’aile. Ceux qui ont un projet immobilier en tête peuvent profiter de cette baisse de taux pour la mettre en œuvre. L’existence de simulateur de credit sur un grand nombre de sites spécialisés permet à chacun de franchir la première étape que constitue la recherche de financement. Qu’il s’agisse de résidence secondaire ou principale, ou même d’investissement locatif, cet outil performant est disponible en ligne et accessible à tous.

Des records battus régulièrement

Les records historiquement bas des taux d’intérêts ne cessent d’être battus. Et les personnes qui possèdent un profil intéressant pour les banques peuvent même bénéficier de taux particulièrement avantageux.  En effet, le taux minimum sur 20 ans au mois de septembre 2016 est de 1,08 % et il est possible d’obtenir 0,90 % sur 15 ans ou encore 0,70 % sur 10 ans. En ce qui concerne le taux moyen du crédit immobilier pour cette même période, il est de 1, 60 % sur 20 ans, 1,45 % sur 15 ans et 1,20 % sur 10 ans.

Une simulation de crédit pour plus de détails   

La simulation de crédit permet au futur emprunteur de calculer les frais annexes comme celui du notaire, de connaitre avec précision le montant des mensualités et d’estimer par la même occasion sa capacité d’emprunt. Cet outil permet d’avoir en main tous les détails concernant son crédit afin de prendre les décisions avec toutes les cartes en main.

La récolte de toutes ces informations permettra également à l’emprunteur de choisir l’établissement vers qui il va demander le crédit. Si le taux proposé par l’organisme guide souvent le choix, il reste différents critères qui peuvent influencer la sélection de l’établissement prêteur.

Enfin, à la lumière de cette baisse du taux, les professionnels du secteur de l’immobilier incitent les personnes qui sont encore locataires à changer de statut afin devenir propriétaire. Ainsi, une personne qui achèterait aujourd’hui un bien de 70 m² de surface rentabiliserait son investissement au bout de 2 ans et demi seulement.

Hausse de plus de 8 000 euros du crédit moyen des primo-accédants

La baisse continue des taux d’intérêt incite les personnes qui possèdent un projet immobilier à le concrétiser. En effet, le taux moyen avec lequel le Français emprunte sur 10 ans tourne autour de 1,2 %, contre 1,65 % sur 20 ans et moins de 2 % sur 25 ans. L’utilisation d’un simulateur de crédit et le recours à un courtier permet même à certaines personnes possédant un bon profil d’obtenir un taux plus qu’intéressant. Celui-ci tourne autour de 0,8 % sur 10 ans, moins de 1 % sur 15 ans ou juste un peu plus de 1 % sur 25 ans.

Les primo-accédants bénéficiaires

Même si chacun peut réaliser une simulation de crédit et donc bénéficier de taux très intéressants, ce sont les primo-accédants qui constituent les premiers bénéficiaires de cette baisse des taux. En effet, d’après une récente étude effectuée par le courtier Cafpi, le montant moyen qu’ils ont emprunté a augmenté de 8 870 euros entre août et septembre 2016. Il est ainsi passé de 166 471 euros au mois d’août 2016 à 175 241 le mois suivant.

Pour les autres emprunteurs, cette hausse est de  13 243 euros pour même période. Les résultats de cette étude Cafpi montrent un retour de confiance sur le pouvoir d’achat des emprunteurs, quel que soit leur statut. L’autre enseignement à tirer de cette analyse est que les primo-accédants empruntent un montant de plus en plus élevé mais pour une durée plus courte.

Simulation de crédit pour réaliser des économies     

Qu’il s’agisse de primo-accédant ou d’une personne qui a déjà contracté un crédit, se servir d’un simulateur de crédit présente des avantages non négligeables. Il permet non seulement de gagner du temps mais il est également assez facile à utiliser. Et grâce au résultat fourni par cet outil, il est possible de faire des économies conséquentes en sélectionnant l’établissement financier qui propose le taux le plus attractif.

Crédit automobile : comment faire baisser le taux ?

Le crédit auto constitue le moyen le plus simple pour  acquérir une voiture lorsqu’une personne ne possède pas la totalité du prix de celle-ci. Son montant peut aller jusqu’à 75 000 euros au maximum et la durée de remboursement s’étendre entre 12 et 85 mois. L’utilisation d’un simulateur de credit automobile permet d’avoir de plus amples renseignements concernant les détails de l’emprunt.

Cet outil est en outre gratuit sur la plupart des sites spécialisés dans le crédit et permet de gagner du temps. En effet, les résultats s’affichent en quelques clics, le temps de remplir les renseignements. Enfin, la simulation de credit permet de réaliser des économies en proposant une sélection des meilleures offres.

Choisir l’offre la moins chère 

Pour faire baisser le taux d’un crédit automobile, la première étape est donc de réaliser une simulation de crédit. Avec le résultat obtenu, l’emprunteur peut s’adresser à l’établissement qui dispose de l’offre la moins chère. Il faut cependant faire attention et ne pas focaliser uniquement son attention sur le taux d’intérêt. Outre ce critère, il est important de se pencher également sur les Taux d’intérêt effectif globaux (TEG), le coût total de l’emprunt, les frais de dossier ainsi que le prix de l’assurance.

S’adresser à sa banque     

Il est également possible de négocier avec sa propre banque afin qu’elle baisse son taux d’intérêt afin de s’aligner ou du moins se rapprocher de l’offre de ses concurrentes. Le risque de perdre un client devrait pousser le conseiller financier à faire des efforts. Et s’il ne peut pas faire un geste sur le taux du crédit, il peut proposer d’autres avantages afin que son client souscrive le crédit auto dans son établissement.

Se tourner vers le concessionnaire 

De plus en plus de concessionnaires de voitures proposent des crédits automobiles à leurs clients. Certains offrent même des crédits à taux 0 % ou des taux de bas réellement attractifs. En réalité, ces professionnels se rattrapent en oubliant de donner la remise qu’ils offrent habituellement à leurs clients.