Les critères pour accéder à un crédit : qui a le droit de s’endetter ?

Emprunter de l’argent est une pratique courante et parfois nécessaire pour financer divers projets comme l’achat d’une maison, d’une voiture ou encore la création d’une entreprise. Mais qui a le droit de faire un crédit ? Dans cet article, nous vous présentons les critères essentiels qu’un établissement financier prend en compte pour décider si un individu peut bénéficier d’un prêt.

La stabilité des revenus

Pour être éligible à un crédit, il est impératif de disposer de revenus réguliers et stables. Ceux-ci peuvent provenir d’un contrat de travail en CDI, d’une activité libérale ou encore de revenus fonciers. Les personnes ayant un contrat précaire, comme un CDD ou de l’intérim, doivent généralement justifier d’une certaine ancienneté et avoir eu plusieurs contrats successifs pour rassurer les organismes prêteurs quant à leur capacité à rembourser le crédit.

Le niveau de rémunération

Il faut bien entendu que ces revenus soient suffisants pour couvrir les mensualités du prêt envisagé. Plus vos revenus sont élevés, plus votre capacité d’emprunt sera importante. L’établissement financier analysera également votre taux d’endettement, c’est-à-dire la part de vos revenus consacrée au remboursement de dettes. Généralement, le taux d’endettement recommandé ne doit pas dépasser 33% de vos revenus.

La gestion des dépenses

Une bonne gestion financière est également un critère pris en compte lors de l’étude de votre demande de crédit. Les établissements prêteurs consulteront votre historique bancaire pour vérifier que vous êtes en mesure de respecter vos engagements et éviter les incidents de paiement. Il est recommandé de limiter les découverts, les rejets de prélèvements et les impayés.

L’épargne personnelle

Disposer d’une épargne constituée est un véritable atout pour obtenir un prêt. Cela montre que vous avez la capacité à mettre de côté et ainsi rassure les organismes prêteurs. De plus, cette épargne pourra servir de garantie en cas de problèmes rencontrés durant la période de remboursement.

Le projet financé : coût et nature

L’objet du prêt joue également un rôle dans l’accès au crédit. En effet, chaque type de crédit répond à des critères spécifiques :

  • Le prêt immobilier : il est destiné à financer l’achat ou la construction d’un bien immobilier, ainsi que certains travaux d’amélioration. Pour accéder à ce type de prêt, il sera généralement demandé un apport personnel représentant entre 10% et 30% du montant total du bien.
  • Le prêt automobile : il permet d’acquérir un véhicule neuf ou d’occasion. Un apport personnel est souvent sollicité, mais certains établissements proposent des financements intégraux.
  • Le crédit à la consommation : il sert à financer divers projets personnels comme des voyages ou du matériel informatique. Le montant et les conditions d’accès dépendent de chaque établissement financier.
  • Le prêt professionnel : ce type de crédit est destiné aux entrepreneurs qui souhaitent investir pour développer leur entreprise. Les critères d’octroi sont généralement plus exigeants que pour les autres types de crédits.

Le profil emprunteur : situation professionnelle et familiale

Les établissements financiers étudient attentivement le profil de l’emprunteur afin de déterminer s’il présente un risque pour le remboursement du prêt. Pour cela, ils prennent en compte plusieurs facteurs :

  • L’ancienneté professionnelle : un salarié ayant une certaine ancienneté dans son entreprise sera souvent considéré comme plus fiable qu’une personne venant tout juste d’être embauchée.
  • La vie familiale : les personnes mariées ou pacsées ont souvent un niveau de stabilité financière jugé plus important que celles vivant seules. Les charges liées à une famille nombreuse peuvent cependant peser sur la capacité d’emprunt.
  • L’âge : les jeunes actifs sont souvent moins bien perçus que les personnes âgées en termes de fiabilité financière, notamment en raison de leur manque d’ancienneté professionnelle et de la faiblesse de leur épargne. Toutefois, il est important de noter qu’un crédit ne peut être refusé en raison de l’âge.
  • La situation financière passée : les emprunteurs ayant déjà connu des incidents de paiement (rejets, impayés, etc.) ou étant inscrits au Fichier des Incident de Remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP) auront plus de difficultés à obtenir un crédit.

En somme, pour avoir le droit de faire un crédit, plusieurs critères sont analysés par les établissements financiers afin de déterminer si vous êtes apte à rembourser un prêt. Une bonne gestion de vos finances, des revenus stables et une épargne constituée sont indispensables pour mettre toutes les chances de votre côté lors de votre demande de financement.