Qu’est-ce qu’un conseiller immobilier ?

savoir qui peut avoir une carte professionnelle immobilier

Ces dernières années, le nombre de conseillers immobiliers travaillant en France a considérablement augmenté. Le fait que le secteur ait connu une période faste, l’importance accordée au recrutement par les sociétés immobilières et la facilité avec laquelle on peut devenir consultant immobilier sont les principales raisons pour lesquelles vous vous êtes récemment rendu compte que vous connaissiez quelqu’un qui travaillait dans ce domaine. Qu’est-ce que le métier de conseiller immobilier, auquel tant de personnes se sont consacrées ces derniers temps ? Si vous demandez à plusieurs conseillers immobiliers en quoi consiste leur travail, vous obtiendrez certainement des réponses différentes.

Conditions à remplir pour devenir conseiller immobilier

Ceux qui souhaitent devenir agent immobilier doivent posséder la carte professionnelle immobilier. Cela signifie qu’ils doivent en principe être titulaires d’un diplôme de niveau bac +2, bac +3 ou bac +5. C’est alors utile de savoir qui peut avoir une carte professionnelle immobilier ou la fameuse carte T. Elle est délivrée par la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) et atteste que son détenteur est en mesure d’effectuer les tâches d’un agent immobilier. La délivrance de cette carte est néanmoins soumise à différentes conditionnalités, à savoir :

  • Avoir les diplômes exigés ou une expérience probante en tant que salarié d’un individu lui-même titulaire de la carte professionnelle d’agent immobilier ;
  • Avoir souscrit une garantie financière dans un établissement agréé ;
  • Ne pas faire l’objet d’une incapacité ou d’une interdiction d’exercer.

Vous pouvez aussi solliciter la délégation de carte T chez un professionnel comme Gridky. Ce dernier va alors vous délivrer une attestation collaborateur, à condition de suivre 14 heures de formation par an. On peut d’ailleurs réaliser cet apprentissage chez Gridky pour éviter toute perte de temps. Cela vous aide à faire avancer votre projet professionnel et de fourbir vos armes avant de pouvoir vous-même obtenir votre propre carte professionnelle immobilier.

Principales tâches d’un conseiller immobilier

Prospection immobilière

C’est probablement la tâche la plus importante d’un conseiller immobilier. L’agent doit constamment prospecter. Sans biens à vendre, il n’y a pas d’affaires à accomplir. Il y a quelques années, cette fonction s’exerçait presque exclusivement par le biais du porte-à-porte. Néanmoins, de nombreux agents sont aujourd’hui en mesure de trouver de nouveaux biens grâce à Internet. La capacité à trouver des biens immobiliers définit une grande partie du succès du métier de conseiller immobilier. C’est essentiel pour les agents et leurs agences immobilières de disposer d’une offre disponible pour leurs clients acheteurs.

L’étude de marché

L’étude de marché est utilisée pour tenir les conseillers immobiliers informés de l’état actuel des affaires dans leur région. Elle sert également à présenter des informations pertinentes aux clients vendeurs, généralement pour leur donner une idée des prix pratiqués pour des biens similaires et proches du leur.

L’évaluation des biens immobiliers

Les évaluations sont utilisées pour attribuer des prix aux biens immobiliers. Il existe des professionnels exclusifs de l’évaluation immobilière. Cela dit, l’agent immobilier doit connaître l’évaluation des principaux biens immobiliers résidentiels, tels que les appartements et les maisons.

Analyser les documents relatifs aux biens immobiliers

L’agent immobilier doit pouvoir vérifier que le bien dispose de tous les documents nécessaires à sa vente. Parfois, les documents n’existent pas, contiennent des informations erronées, et plus le bien est ancien, plus c’est probable qu’il y ait des anomalies. Ces situations sont généralement résolues par des avocats ou des notaires qui travaillent avec les agents immobiliers. Pourtant, c’est important que le consultant ait une connaissance approfondie de chaque document.

Recherche de biens immobiliers pour les clients acheteurs

L’agent immobilier s’adresse à deux types de clients : les vendeurs et les acheteurs. Dans le cas des acheteurs, il étudie leurs besoins et leurs capacités financières afin de trouver et de présenter des biens qui répondent aux critères établis.

Les visites de biens

La visite des biens fait partie du métier de conseiller immobilier. Les visites ont lieu avec des clients acheteurs et la préparation se fait en les sélectionnant et en vérifiant que le bien correspond à leurs critères. Le conseiller prépare le bien afin qu’il soit dans les meilleures conditions pour être visité et l’agent lui-même doit être en possession de toutes les informations le concernant au moment de la visite. Grâce aux progrès technologiques, les visites virtuelles sont désormais possibles. Si l’agent a investi dans cette technologie, les personnes intéressées peuvent visiter le bien en ligne. Une autre option consiste à visiter le bien par appel vidéo, c’est-à-dire que le consultant est sur place, filme et s’entretient avec la personne intéressée.

Gérer et négocier des propositions

Ce rôle exige du conseiller immobilier une capacité plus émotionnelle que rationnelle. L’achat et la vente d’un bien immobilier constituent généralement l’une des étapes les plus importantes de la vie d’une personne. Ce qui signifie que les parties peuvent être très sensibles à ce stade. L’agent doit savoir exactement ce que chaque partie souhaite et ce sur quoi elle peut faire des compromis afin d’essayer d’atteindre le meilleur consensus possible et de s’assurer que tout le monde y gagne.

Préparation de l’acte

La préparation de l’acte peut être effectuée par le juriste ou l’avocat de l’agent immobilier, mais la transaction est de la responsabilité du conseiller et il doit être au courant de l’ensemble du processus. Il doit vérifier que tous les documents sont valables et disponibles, que les crédits ont été approuvés, que les acheteurs connaissent le montant des taxes, etc. C’est la dernière étape de la finalisation de la transaction.